L’école et les parents : un article du café pédagogique

un article du café pédagogique paru le 7octobre 2010 traite de la place des parents à l’école. Nous reproduisons l’article ici, mais vous pouvez le lire directement sur le site d’origine.

Qui pense que l’Ecole a besoin des parents ?

Luc Chatel présente aujourd’hui la campagne ministérielle pour les élections des représentants des parents d’élèves. Mais l’école française juge-t-elle les parents indispensables ?

 

C’est déjà un événement. Jeudi 7 octobre, Luc Chatel, accompagné des représentants des associations de parents d’élèves, présente à la presse la campagne de promotion des élections des représentants des parents d’élèves qui se tiendront les 15 et 16 octobre. C’est un événement car les ministres précédents n’avaient pas jugé une telle campagne utile qui était demandée chaque année par les associations de parents. Pour autant elle ne suffit pas à changer la place fort étroite des parents dans l’Ecole française.

 

Une spécificité française. C’est quelque chose qui surprend de nombreux résidents européens en France. Alors que dans de nombreux pays, les parents accompagnent leur petit enfant  toute la journée de sa première rentrée, voire davantage, la coupure est nette en France et l’Ecole laisse à la porte les parents. Mais la vraie coupure est institutionnelle. La place qu’occupent les parents dans les autorités scolaires est souvent nettement plus affirmée chez nos voisins. A l’opposé de la France, l’Angleterre vient de donner aux parents le droit de reprendre leur école et d’en faire une école privée financée par l’Etat ou de créer une nouvelle école. Ainsi dans les pays anglo-saxons la montée des parents dans les structures scolaires participent de « l’empowerment », ce mouvement de prise de pouvoir local par les citoyens.

 

Sourde oreille ? En France la place des parents dans le fonctionnement de l’Ecole reste modeste. Leur participation au conseil d’école ou au CA n’est pas déterminante. Elle a même reculé dans les nouvelles structures mises en place récemment. F Fillion a réduit leur représentation dans les conseils de disciplines. Robien les a exclus du conseil pédagogique. Chatel leur a finalement tout juste reconnu un strapontin dans la commission de la vie scolaire. C’est aggravé par la tradition scolaire qui veut que l’Ecole fasse la sourde oreille. En 2007, le rapport des inspecteurs généraux Alain Warzee et Gérard Lesage dénonçait « l’opacité du système éducatif » et reconnaissait que « la relation entre les parents et les enseignants est trop souvent faussée par des présupposés, des représentations mentales qui peuvent générer de l’agressivité, de la condescendance ou des comportements d’évitement ». Les rencontres entre parents et enseignants sont souvent frustrantes car le temps de dialogue est trop court, les locaux d’accueil sont souvent inadaptés, les horaires des réunions (comme les conseils de classe) inadéquats. L’information des familles est « insuffisante et mal conçue ».

 

Qu’attendent les parents de l’Ecole ? Le récent sondage réalisé par le Snuipp en juillet dernier montre qu’un nombre croissant trouve que l’école fonctionne mal : 18% pour la maternelle, 30% pour l’élémentaire. Ils sont aussi très critiques sur les suppressions de postes d’enseignants (75% contre selon le sondage Snuipp). Plus récemment encore, une enquête de l’UNAF critiquait la nouvelle loi sur l’absentéisme. C’est dire que les parents ont des attentes qui ne sont pas à l’opposé de celles des enseignants. Mais la vraie dimension de ces attentes est sociale. La démocratisation de l’Ecole nécessite que les parents et les enseignants dialoguent. C’est tout le sens de la « mallette des parents », une « bonne pratique » de dialogue entre parents et établissements que Luc Chatel a étendu aux établissements CLAIR. Sans cet effort là, l’investissement des parents est souvent le fait de parents de milieu favorisé qui défendent leur vision de l’Ecole. L’annonce d’une campagne de promotion des élections est donc une bonne nouvelle si elle peut renforcer la participation à ces élections.

Les parents à l’école

Les élections

 

Publicités
Publié dans société, système éducatif. Étiquettes : . Leave a Comment »

Les sourires de la FCPE pour vous…

Cette année 2010-2011 les parents de la FCPE  sont à votre écoute pour vous accompagner tout au long de la scolarité de votre/vos enfants, n’hésitez pas à venir nous rencontrer ou à nous contacter

En maternelle :

En primaire

Risques de l’enfance: Des angoisses parentales peu reliées à la réalité. (étude anglaise)

Crédit photo : Christian Bachellier

Une étude outre-manche montre de façon surprenante que les parents sont plus angoissés par ce qui risque le moins d’arriver à leurs enfants. En effet,  l’enlèvement (1 risque sur 1 million) effraye les parents alors que les dangers plus fréquents tels que les problèmes de santé dus au surpoids et au manque d’exercice physique (1 risque sur 3) ne semblent pas les préoccuper outre mesure !

Le constat serait-il vraiment différent si l’on interrogeait  les parents français ?!?

Article à lire sur le site touteduc.fr

Publié dans société. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »

La coordination… mais qu’est-ce que c’est ?

Plutôt que d’agir chacun dans son coin, tous les parents délégués des 8 écoles maternelles et primaires de  Meyzieu ont décidé, il y a quelques années déjà, de créer une coordination. Une façon de mettre en commun les informations, les problèmes mais surtout les solutions et les actions.

Nous avons eu une première réunion au mois de novembre pour mettre à plat les problèmes rencontrés dans toutes les écoles.

Notre principal « combat » de cette année est le nouveau règlement de la cantine, comme nous en avons déjà parlé dans notre journal ou sur notre blog. Et donc, nous avons pris la décision de mener des actions communes, qui ont commencé par l’envoi d’une lettre (une par école) à la mairie…

Nous avons une prochaine réunion mi-janvier qui nous permettra de  faire le point en ce début d’année 2010…

Mon enfant devant l’écran

Un guide mis à la disposition des parents et téléchargeable gratuitement. Il permet de se poser les bonnes questions par rapport à ce que nos enfants (de 8 à 12 ans) regardent à la télévision, sur internet, à l’impact de ces images.

Ce qu’ils regardent n’est pas toujours aussi inoffensif qu’on le pense… Il est important de les accompagner  dans cette activité, d’ouvrir le dialogue, de poser des questions sur ce qu’ils ont compris ou ce qu’ils ressentent.

Cet outil peut nous aider dans cette démarche.

Mon enfant devant l’écran, guide éducatif et préventif par Jean-Luc Raymond

http://www.epn-ressources.be/mon-enfant-devant-l-ecran

Parents et profs: de la défiance à l’alliance

Beaucoup de questions tournent autour de la relation entre les professeurs et les parents : l’organisation des premières réunions, le carnet scolaire, les apprentissages, les entretiens avec les parents et surtout la confiance entre les parents et les professeurs.

Dominique Sénore, directeur adjoint d’IUFM, partage des témoignages d’enseignants débutants, de pédagogues et de représentants de parents dans le but d’essayer d’apporter des réponses ou des réflexions à toutes ces questions.

Dominique Sénore (dir.), Parents et profs d’école, De la défiance à l’alliance, Chronique sociale, Lyon, 2009, 128 p.

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/laclasse/Pages/2009/107_Parentsetprofs.aspx

Comment accompagner son enfant dans sa scolarité ?

Mercredi 16 décembre 2009 à 20h30
à la Mairie du 4ème arrondissement de Lyon
133 bd de la Croix Rousse

L’association « la cause des parents » propose une conférence sur le rôle, sur l’accompagnement des parents durant le parcours scolaire de leurs enfants.

« Un parcours scolaire est une véritable aventure dans laquelle le rôle des parents est primordial. Comment être à l’écoute du rythme, des capacités, des peurs ou des envies de son enfant dans le cadre scolaire qui lui est proposé ? Comment amener son enfant vers une plus grande autonomie dans l’apprentissage, reconnaître certains troubles mal connus et permettre à l’enfant de s’épanouir selon ses capacités personnelles ? »

La conférence est animée par Chantale Avice, qui est conseillère parentale diplômée en neuropsychologie-éducation-pédagogie, spécialiste de la précocité intellectuelle de l’enfant.

Tarif : 7€, adhérents et tarif réduit : 5€, réservation obligatoire : reservationconference@yahoo.fr

http://www.lacausedesparents.org/