Le Délégué Départemental de l’Education Nationale

Lors de la commission primaire qui a eu lieu dans les locaux de la FCPE du Rhône, nous avons fait la connaissance de Monsieur Jean-Paul Mathieu, président des DDEN…

Nous connaissions le délégué de Meyzieu, présent aux conseils d’écoles, mais nous ne connaissions pas bien son rôle au sein des conseils.

Le délégué est un bénévole nommé officiellement par l’inspecteur d’académie pour veiller aux bonnes conditions de vie à l’école et autour de l’école. Son rôle principal est d’inspecter l’état de l’école (sécurité, hygiène, etc)… mais il peut être consulté pour des projets d’aménagement et de construction, pour l’utilisation des locaux en dehors des heures d’école.  Il intervient aussi pour tout ce qui concerne la restauration scolaire, les transports, les loisirs, les bibliothèques, …

Maintenant bien au courant de leur rôle, nous avons sollicité leur soutien dans nos démarches concernant les problèmes de cantine que nous avons depuis peu à Meyzieu…

Pour plus de détails sur la fonction de délégué, vous pouvez consulter leur site : http://www.dden-fed.org/

Publicités

Mur de cartons devant l’inspection

Jeudi 2 avril a été organisé devant l‘inspection de Meyzieu un pique nique par les enseignants (assistés de quelques parents des écoles de Meyzieu). Près d’une centaine de participants pour cet événement !

Un mur de revendications a été érigé à l’aide de cartons amenés par tout un chacun. Ces actions se sont inscrites dans le cadre de la journée d’actions proposée par l’AG nationale.

La lutte continue !

D’autres photos sont en ligne sur flickr.

rencontre avec l’IEN

A notre demande, l’inspecteur de la circonscription nous a reçu aujourd’hui (lundi 16 mars). Nous lui avons fait part de nos inquiétudes quant aux réformes actuellement en cours :

  • remise en question des RASED ;
  • remise en cause de la scolarisation des tout-petits ;
  • problème de non-recrutement des EVS ;
  • formation initiale et continue des enseignants ;
  • problèmes de remplacement des enseignants ;
  • devenir des REP.

L’inspecteur nous a dit que nous avions une vision très noire de la situation et qu’il ne fallait pas s’inquiéter. Il a beaucoup parlé du bien fondé des réformes et a surtout essayé de dédramatiser la situation. Nous ne partageons pas son point de vue.

Nous avons demandé à ce que notre entrevue soit mentionnée auprès de sa hiérarchie, que l’inspection académique soit mise au courant. Il nous a affirmé qu’il le ferait.

La mobilisation continue, avec la participation massive de tous les parents à la manifestation du 19 mars.